Choisir une surcomplémentaire adaptée aux séniors actifs

Surcomplémentairesanté.com > Conseils pratiques > Choisir une complémentaire adaptée aux séniors actifs

senior actif

On parle de « séniors » à partir de 55 ans, à cet âge, la retraite est encore loin et vous bénéficiez donc, en général, d’une mutuelle d’entreprise.

Cependant, vos besoins peuvent être différents de ceux de vos collègues. Une surcomplémentaire santé spécifique est conseillée.

Des dispositifs médicaux coûteux

Remboursements optiques

Même si vous avez eu une bonne vue jusqu’ici, il n’est pas rare que la vision de près baisse à partir de 50 ans. Il va donc vous falloir des lunettes, pour lire, par exemple. Si vous aviez déjà des problèmes de vue, vous allez devoir porter des verres progressifs, encore plus coûteux. Dans les deux cas, les remboursements de l’Assurance Maladie sont faibles en ce qui concerne l’optique, et la mutuelle d’entreprise ne suffit pas toujours à combler la différence. Notamment si vous souhaitez des verres de qualité, avec des traitements anti buée, anti reflets, anti rayures…

Remboursement des aides auditives

L’ouïe peut également baisser, et lorsque l’on entend mal, on se sent vite isolé, en dehors des conversations. Les aides auditives sont remboursées, mais pas intégralement. Il arrive fréquemment que sans surcomplémentaire santé, on soit obligé de prendre une prothèse bas de gamme, qui sera désagréable à porter et que l’on ne mettra pas. Grâce à une complémentaire santé spécifiquement dédiée aux séniors, avec un bon taux de remboursement sur les appareils auditifs, vous pourrez vous permettre de choisir celui qui sera le mieux adapté et le plus confortable. Vous ne pourrez plus vous en passer.

Des soucis de santé imprévisibles

Une chute, une opération bénigne ou un virus contracté en voyage… de nombreux petits ennuis de santé imprévus peuvent conduire à une hospitalisation de quelques jours. Rester à l’hôpital coûte très cher et  l’Assurance Maladie n’en rembourse qu’une petite partie. La mutuelle d’entreprise, obligatoire dès janvier 2016, rembourse quant à elle, au minimum le forfait journalier de base. De nombreux établissements de santé pratiquent des dépassements d’honoraires ou demandent des suppléments pour la télévision, les chambres d’un seul lit… Une surcomplémentaire santé peut prendre en charge ces dépenses.

Confort

Enfin, certaines surcomplémentaires santé remboursent des prestations qui ne sont pas remboursées par l’Assurance Maladie et pas toujours incluses dans les contrats de mutuelle. Considérées comme du confort, elles peuvent pourtant être idéales pour votre bien être. Il s’agit par exemple de l’ostéopathie, de l’acupuncture, des bas de contentions, des aides pour l’arrêt du tabac ou des cures de balnéothérapie.